jeudi 30 août 2012

Ain't no cure for the summertime blues

Participation à un concours d'affiches pour le Pacemaker Fest (click here)

Cadeau pour Goupil (click here)

Cadeau pour Sveg (click here)

Cadeau pour Météore (click here)
Et sinon dès lundi je vais vivre dans une chambre d'hôpital (= chambre universitaire) pour l'éternité (= 2 ans) au milieu de nulle part et loin de toute terre habitée (= Troyes).
Ca m'enchante.

Du coup je me calme en écoutant ce chic type en boucle.

EDIT : Non, en fait, c'est fort chouette.

4 commentaires:

  1. Toujours aussi bien ton dessin de la Goupil Factory.

    M'enfin... C'est le grand départ alors ? Profite de ta liberté et te ne laisse pas bouffer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vraiment, je suis super contente que ça te plaise. :D

      Ouais, faut croire... T'en fais pas :)

      Supprimer